Essai par Osumba David réalisé le 09-03-2006.


Bientôt: Suprême Internet.

Comment expliquer toutes ces bizarreries, les voyants, les médiums, tous ces phénomènes inexpliqués, qui arrivent à chacun ? En effet qui n'a pas été un jour confronté à une chose incompréhensible, mystérieuse, magique, l'impression d'avoir vu déjà un moment de sa vie, l'impression de connaître quelqu'un ?

Tous ces phénomènes ont comme point commun de nous donner accès à une information passée ou future a priori non accessible.


Mais pourquoi personne n'y a encore pensé… ? L'homme dit toujours que la nature est en avance sur tout, que l'homme n'invente rien et ne fait que répéter des processus naturels déjà existants, etc. Comment ne pas faire la comparaison avec le fonctionnement d'un ordinateur et celui d'un cerveau humain ? Tout ce que l'homme crée, est en réalité l'adaptation d'une technologie naturelle à lui-même.
Mais ce qu'on observe, c'est que l'homme n'est jamais en avance sur la nature, il est même toujours très très loin derrière, la nature qui existe depuis toujours a atteint une sorte de perfection, où la perfection ultime serait l'homme… comment créer un homme, un robot qui s'alimente tout seul, fait des choix, a des sens, des goûts, des envies, des sentiments, de l'intelligence…
Le jour où quelqu'un arrivera à ça, il pourra prétendre égaler la nature.
Mais alors qu'en est il d'Internet ? Si la nature est en avance pourquoi n'a-t-elle pas créé un réseau superpuissant qui permet à n'importe qui de communiquer via des ondes ?
Et si sur ce terrain aussi la nature était en avance énorme sur nous ? C'est ce que je vais tenter de vous exposer ici.
Hé oui, l'Homme n'a créé que Internet, la nature a inventé depuis des lustres Suprême Internet, le réseau le plus puissant de la terre :

Tout d'abord définissons et personalisons quelques termes sur lesquels nous allons largement parler :

Le conscient : La langue française parlée.
Le préconscient (l'âme) : La langue française pensée.
L'inconscient (l'esprit) : La langue de l'Inconscient.

Alors tout d'abord il faut que nous nous rendions compte que nous ne sommes pas très intelligents, nous n'avons pour nous exprimer que la langue française (ou/et d'autres langues).
C'est-à-dire que pour dire et décrire l'univers nous disposons d'environ 5.000 mots pour les plus cultivés. Avec ces 5.000 mots nous sommes à l'aise pour parler entre hommes et expliquer des choses simples.
Mais n'oublions pas que chaque branche : la médecine, les mathématiques, l'alpinisme, l'aviation, le nettoyage, etc. Chaque branche contient une masse de mots spécifiques à sa branche, et plus une branche est poussée, pointue, plus elle a de mots spécifiques…

Bref, nous connaissons les mots que nous sommes amenés à utiliser, sinon, on s'en fou un peu…

Lorsqu'on pense, de la même façon on utilise les mots qu'on connaît, et on se dit des choses très simples finalement, aussi simples qu'est notre langage.
Lorsqu'on pense on pense en français, et on n'invente pas régulièrement des mots pour décrire ce que l'on voit ou pense.

Et notre inconscient il parle quelle langue ?

Ah… voilà, maintenant qu'on sait que nous sommes réduit à nous exprimer par le langage et que nous ne sommes pas très intelligents, nous pouvons comprendre pourquoi personne n'arrive à parler de son inconscient.

Vous me direz que ontologiquement c'est logique, puisque c'est inconscient, personne n'en a conscience et donc on ne peut rien en dire…
C'est juste, sauf que le mot inconscient est selon moi faux, ce n'est pas qu'on en a pas conscience, mais c'est qu'on n'y a pas accès, je dirais donc plutôt l'inaccessible.

Pourquoi l'inconscient est il plutôt inaccessible ?

L'inconscient en réalité possède un langage propre qui est beaucoup plus évolué que la langue française.

Si on devait comparer la langue française et La langue de l'inconscient on pourrait dire que la langue française possède en tout : 10.000 mots alors que l'inconscient possèderait 1.000.000.000.000 mots. Hé oui, beaucoup d'entre vous n'arrivent même pas à dire ce chiffre il s'agit d'un billion de mots.
Donc si l'inconscient doit communiquer avec notre conscient, que peut il faire ?
Hé bien il ne peut que s'exprimer avec les 10.000 mots.
Une métaphore :
Si vous voulez parler d'architecture à votre bébé de 1 an, vous allez vous contenter de dire " gaga " (pour attirer l'attention) et de montrer les jolis murs de la maison… et vous aurez raison, car si vous lui parlez de volutes ou d'art corinthien, il risque de vous répondre " gaga " à son tour.

Bref, impossible de communiquer avec une personne qui est d'un autre niveau d'intelligence que vous (où si on communique, c'est au niveau du moins intelligent, le maillon le plus faible de la chaîne donne le tempo). Si le père est très intelligent, il à beau décrire tout ce qu'il veut, le dire le mieux possible, il sera obligé d'utiliser les mots du plus bête, pour lui faire comprendre, et avec ces mots là on est forcément limité en expression, la communication sera donc réduite, simplifiée, bêtifiée.
Le bébé lui il regarde le mur et comprend vaguement que son père le trouve beau… mais il ne cherche pas à en savoir plus sur le mur.

Nous sommes donc dans cet état de façon perpétuel, nous avons un inconscient qui parle et décrit tout se qui se passe dans l'univers, mais nous du haut de nos 5.000 mots on lui répond "tais-toi tu es inconscient, tout ce que tu dis je m'en fou en fait " et on a pris pour habitude d'ignorer celui-ci de le considérer comme inconscient.

L'inconscient a donc une influence limitée sur nos vies, même si nous le voulions, notre langage est trop peu évolué pour comprendre cet " inaccessible ". On ne peut pas gérer un billion de mots, on doit donc quasiment deviner ce que notre inconscient veut ou pas…

Ce qui fait notre personnalité, c'est notre conscient et notre préconscient, c'est avec cela que l'on communique avec les autres.

Mais notre corps lui, il comprend parfaitement la langue de l'inconscient, car notre corps est comparable à un robot, et ce robot est programmé par cet inconscient, la logique de la nature, le corps est naturel, le langage est humain.
Mais peu de gens parlent à leur corps.

Notre cerveau est donc composé d'une partie consciente accessible et d'une partie inconsciente inaccessible.

Cette partie inaccessible est pourtant une merveille technologique, que nous sommes loin de maîtriser.

Donnez un ordinateur avec une connexion Internet à un Papou, mettez-le devant l'ordinateur éteint… Si le Papou arrivera assez rapidement à allumer l'ordinateur, demandez-vous après combien de temps il va comprendre ce qui est écrit à l'écran, après combien de temps va-t-il se rendre compte qu'il y a une connexion Internet et après combien de temps arrivera t il a communiquer avec cette connexion Internet ?

La réponse est : probablement jamais.

Hé bien nous sommes tous des Papous, et l'ordinateur super puissant c'est notre cerveau, et Suprême Internet c'est notre inconscient.
Nous avons donc tous accès à une masse d'informations incroyables, mais nous sommes loin de savoir utiliser cet outil qu'est Suprême Internet.
Notre inconscient est donc un accès Internet suprême, qui nous permet de communiquer avec qui on veut, à tout moment à tout endroit, d'accéder a toutes les informations que chacun y a mise ou non, d'accéder à l'intégralité du passé, et même de prévoir avec pas mal de réussite le futur !

Maintenant qu'on sait qu'on a cet accès à Suprême Internet, encore faut-il pouvoir utiliser le système, et c'est là que nous bloquons pour les raisons évoquées plus haut.

La chance que nous avons c'est de savoir que cette connexion Internet existe, il nous faut maintenant nous y connecter, certains voyants, médiums y arrivent par petites bribes, ils accèdent a quelques informations, ces gens reçoivent des informations en langage " inconscient " et tout le travail est de traduire au plus juste ce langage…

Comment expliquer à quelqu'un ce qu'est un " nez " si cette personne n'a dans son dictionnaire que les mots : " visage, bras, petit, jambes, ventre "
Pour décrire le mot " nez " vous serez alors obliger de dire " petit visage " mais vous déformez beaucoup le sens premier du message.
Nous sommes donc face à ce type de problème, une source d'information tellement énorme avec un langage tellement complexe, que nous sommes comme des papous face à un ordinateur.

L'inconscient serait donc une espèce de gros esprit que tout le monde a en commun (Dieu ?)
Ce qu'on a en commun c'est le langage de cet esprit et non forcément le contenu de celui-ci.

Le code génétique utilise ce langage, tout est programmé et construit dans ce langage, c'est le langage de la nature, le langage le plus complexe et évolué qui existe, celui qui a permis à tout de se mettre en place. Toutes les plantes, tous les animaux répondent aux critères de cette programmation.

Une métaphore encore pour vous montrer la complexité de ce langage :
Si notre conscient dira qu'il voit une statue en pierre.
Notre inconscient lui voit 1.856.236.126.156 particules de pierres superposées dont la première particule est de type brun 627 et est située à 23° par rapport à la particule N°2 et cette première particule subit une pression de 48 B et est située à 8,43893655516 mètres par rapport à notre œil. Ensuite la particule n°2 est située à… etc.

Ce langage super complexe et super rapide vous fait comprendre la difficulté à saisir cet inconscient…

Je tiens à préciser que le cerveau n'est qu'un moyen de se connecter à ce suprême Internet et n'est pas un réseau complet en lui-même. On peut dire notre cerveau est à l'inconscient ce qu'un ordinateur est à Internet.


Essayez de vous connecter ce soir, et dites-moi quoi: david@ab6.com


Par David Osumba, écrit en 5 heures le jeudi 9 Mars 2006 et terminé à 3h42.