Texte écrit en 4h le 01/10/2002 par David Osumba

Le merveilleux paradis des cons.

Ce texte à été réalisé dans le but de nier une conception du paradis que beaucoup de gens (80% ?) semblent accepter et qui n'a pour moi aucun lieu d'être. Ce texte a été écrit de façon à être compris par un maximum de gens, j'ai tenté de supprimer tous les mots barbares afin qu'un enfant de 12 ans soit capable de le juger.

J'ai écris ce texte suite à quelques discussions avec des amis ayant différentes religions. Ces discussions tournaient autour de " comment est le paradis ? " Je vous invite d'ailleurs à répondre directement à cette question avant de continuer ce texte.
Les réponses que j'ai reçues à cette question m'ont fort inquiété, en effet, je me rends compte qu'une énorme partie de la population européenne pense que lorsqu'on meurt, le corps se désintègre, et l'âme monte au paradis, puis une fois au paradis, on a un nouveau corps tout beau et la vie est belle, sans plus aucun problème jusqu'à l'éternité. Voilà en gros la conception générale du paradis, certains diront qu'on n'a plus besoin de corps et que seule l'âme suffit… quoiqu'il en soit, l'idée d'un paradis ou tout est beau et tout est gentil, sans mal, règne en maître.

C'est précisément pour vous démontrer que cette idée du paradis est ridicule que j'ai écris ce texte. Je précise que je ne considère pas toutes les personnes qui ont ces croyances comme ridicules, mais plutôt comme des personnes n'ayant pas réfléchi à la question et se satisfaisant de ce qu'ils entendent et de ce qu'ils apprennent, en gros c'est l'idée qui est ridicule quand on y réfléchit .

Le texte qui suit va tenter tout d'abord de ramener tout le monde à une même question de départ, cette question amènera d'autres questions auxquelles je répondrai en même temps que vous tout en essayant de faire oublier les fausses réponses souvent proposées.


1. La question clé du paradis…


Puisque vous avez réfléchi déjà sur la question : " comment est le paradis ? " nous allons nous mettre d'accord sur ce que veut dire paradis, en nous aidant du dictionnaire qui dit :

Définition 1 : Lieu où les âmes des justes jouissent de la béatitude éternelle, voir le royaume de Dieu, le royaume éternel.
Définition 2 : Etat ou lieu de bonheur parfait, séjour enchanteur.

La première définition est la définition générale des croyants (quelle que soit la religion), un lieu ou les gens " bien " après jugement ou pas finissent par aller après leur mort, à défaut d'aller au paradis, les mauvaises personnes vont en enfer, le royaume ou souffrent toute leur vie les mauvais esprits.
La seconde définition découle de la première et décrit de façon plus générale un endroit ou tout est bien. (Définition laïque).
Nous partirons bien entendu de la première définition qui regroupe l'ensemble des grosses questions que pose le paradis.
Puisque nous partons de la première définition, il va de soi que nous nous adressons aux croyants, à ceux qui croient au merveilleux paradis que nous réserve Dieu si on a été sage.

L'idée généralement acceptée est que lorsqu'on meurt, il y a une instance ou un Dieu qui juge tous les actes qu'on a pu faire sur la terre et selon la sentence du jugement de Dieu, certains vont au paradis et d'autres vont en enfer, d'un coté les gens qui ont étés gentil et respectueux de la parole de Dieu, de l'autre les non croyants et les méchants. Beaucoup de religions ont cette vision.
De là découlent plusieurs choses selon les religions:

1.1 " Un non croyant va donc d'office en enfer. "

D'après certaines religions, si on est pas croyant, c'est qu'on ne fait pas partie du peuple élu qui va pouvoir aller au paradis, c'est pourquoi certains tentent de nous convertir afin qu'on fasse partie du peuple élu… hé oui, les places au paradis sont strictement réservées à ceux qui pendant toute leur vie ont cru au paradis, si on est non croyant c'est que vraiment on est aveugle et qu'on mérite pas le paradis.
Avec cette idée, cela signifie que si votre ami(e) ne croit pas en Dieu, vous ne le reverrai plus jamais après votre mort, il ou elle n'ira pas au paradis. Vous irez seul au paradis… comme un con… mais bon vous serez bien, il y aura plein de gens comme vous aimez, ça n'aura rien à voir avec la terre… vous reconnaîtrez plus personne (ben oui ils sont en enfer les autres) bref ce sera une autre vie, une nouvelle vie, avec que des gens bien qui croient en Dieu et qui sont bien.
Ok… mais mon ami(e) je l'aimais bien…

1.2 " La terre est un terrain de test pour voir qui a droit au paradis. "

Hé oui, si vous êtes sur terre c'est pour voir si vous méritez ou pas le paradis, bref Dieu crée des hommes, et les test (bravo la confiance) avant de leur offrir le paradis… imaginez une mère qui s'amuse à tester si son bébé le reconnaît… et sil la reconnaît pas 'zou poubelle.
Si Dieu a créé l'homme pour voir de quel coté il allait le jeter, il eut été plus simple de faire des gens bien directement non ? C'est quoi ce petit jeu de sadique ? D'autres disent que Dieu nous laisse libre… mais alors, la liberté c'est soit tu crois et tu vas au paradis, soit tu ne crois pas et tu vas en enfer ? donc en fait pour aller au paradis on a pas le choix… si on avait le choix, les deux propositions auraient mener vers quelque chose de bien … c'est comme dire à quelqu'un " tu as le choix, soit tu viens avec moi et tu es mon ami, soit tu t'en vas et tu es mon ennemi et je te tue" il y a certes un choix, mais faut être vraiment con pour décider de mourir… bref Dieu, au lieu de nous menacer de mourir, il nous menace de l enfer si on croit pas… donc avec cette idée cela signifie que ceux qui vont en enfer avaient le choix… et qu'ils ont choisi l'enfer… en fait bien sur que non ils n'ont pas choisi l'enfer puisqu'ils n'y croyaient pas… ils n'avaient pas les données pour croire… et pour choisir de croire.
Finalement se retrouvent en enfer des gens qui ne connaissaient pas les conditions de choix… bref des innocents…
Pour en revenir à la comparaison avec l'ami(e) qui donne le choix : " tu as le choix, soit tu viens avec moi et tu es mon ami, soit tu t'en vas et tu es mon ennemi et je te tue" en comparant avec Dieu c'est comme si cet(te) ami(e) ne vous disait pas cette phrase, mais la pensait seulement… donc vous rencontrez un ami, il ne vous dit rien, vous le quittez et il vous tue, parce que vous ne l'avez pas suivi… forcément c'est injuste… votre ami n'est pas sensé savoir ce que vous pensiez… et il ne pouvait en aucun cas en être certain en plus. " Vous croyez réellement que je serais parti si j'avais su ce qu'il pensait ? " Ou bien " vous croyez réellement que j'aurais nié l'existence de Dieu si je savais que j'irais en enfer "
Certains répondront qu'on lui à donné l'occasion d'y croire… Ah bon, et vous trouvez que c'est intelligent de croire à une chose aussi invraisemblable sans se poser de questions?
Je dirais que le plus simple c'est de croire, dire oui je crois en Dieu… au cas ou… hé oui, mais cela est une réaction facile et hypocrite presque, vous croyez que Dieu aurait foutu Mère Theresa au charbon si elle ne croyait pas en Dieu ? Combien de gens sacrifient leur vie et font le bien autour d'eux sans croire une seule seconde en Dieu ? Tous ces gens bien finiront en enfer ? Vous, en tant que Dieu vous trouveriez ça bon et bien ? C'est juste vous trouvez ?
Imaginons une seconde que ces gens n'aient pas cru en Dieu parce qu'ils sont un peu bête… tout ceux qui sont bête vont en enfer alors ? Ceux qui sont moins fort intellectuellement vont en enfer alors ? Je crois qu'on est tous d'accord pour dire qu'un Dieu agissant ainsi est injuste, puisqu'il crée les hommes et que c'est lui qui façonne les intelligences… c'est donc finalement lui qui décide directement de votre destination en enfer.
C'est comme si vous créiez des enfants et que vous ne les éduquiez pas " exprès " pour les rendre bête puis vous les foutez à l asile…
Si Dieu nous a créés pour nous tester c'est très con puisque c'est lui qui a créé le test et qui sait déjà ceux qui vont réussir ou rater. Dans ce cas Dieu serait un tueur, puisque c'est lui qui crée les hommes, les abandonne à la vie puis tue (enfer) ceux qui ne croient pas… Dieu prenant la précaution de surtout jamais dire qu'il existe… histoire d'en piéger un maximum…
Dieu jouerait avec nous alors… comme des pions… comme des cons…
Bref ce Dieu là c'est un Diable irrespectueux et méchant s'il existe. En plus d'être un Diable c'est un jeu absurde, créer des personnages pour sélectionner ceux qui vont rester.. Ça fait étrangement penser à Loftstory non ? Vous pensez que M6 à payé des droits a Dieu pour reprendre le concept Loftstory ? Vous croyez que ceux qui restent sont réellement les plus gentils et les plus intelligents ? …non c'est souvent les plus beaux et les plus hypocrites qui restent…
Jolie ta méthode de sélection Dieu… merci… (ah oui au fait Dieu, hitler sa méthode de sélection c'était presque la même chose, c'est un pote à toi ou quoi ?)

1.3 " Nous sommes les fils de Dieu et si on ne le crois pas 'zou : en enfer ! "

Donc Dieu nous met au monde telle une mère bienveillante, il nous voit évoluer avec nos erreurs, nos qualités, nos défauts, nos pulsions, nos envies… sauf qu'une mère prend la peine d'éduquer son enfant pour qu'il aille dans le droit chemin… puis finalement il obtient de sa vie ce qu'il mérite selon son éducation…
Mais Dieu lui ne prend pas la peine de nous éduquer, il nous regarde vivre simplement selon un principe de liberté… chacun fait ce qu'il veut (comme le paradis ?)… sauf qu'après on est puni pour tout le mal qu'on a fait… oui mais… on savait pas… on nous a jamais appris… Dieu ne nous a rien dit…Dieu jugerait-il des innocents ? Imaginez une mère qui dit à son fils " tu fais ce que tu veux fiston je te laisse libre jusqu à 18 ans. Lors de sa vie on lui dira bien " j'crois que ta mère n'aimerait pas que tu fasses ça… fait attention " mais comment être sur ? C'est quand même ma mère non ? Puis à 18 ans sans discuter elle décide de tuer son fils parce qu'il a fait trop de bêtises… ça c'est la réaction exacte que Dieu applique sur les hommes en les envoyant en enfer s'ils ne sont pas comme il le veut.
Mais bordel si tu veux qu'il soit comme tu veux éduque le ton fils au lieu de le laisser libre et de le tuer ! C'est ton fils oui ou non ? … répondrait-on à la mère du garçon de 18 ans.. Pour Dieu c'est la même chose : Mais éduque les tes Hommes si tu veux qu'ils fassent pas de mal, au lieu de les laisser libre et de les envoyer en enfer…
Le pire c'est qu'après au paradis là enfin il les éduque et fait que tout aille bien sans liberté de faire du mal…
Mais pourquoi Dieu a-t-il tué (enfer) tant de gens avant de les éduquer et de les mettre au paradis ?
Certains diront " pour que les hommes aient une expérience du mal, et se rendent compte de ce qu'est le paradis ". Ok, et t'as pas trouvé une expérience plus intelligente que de tuer tant d'hommes toi qui est si puissant ? Et quoi, ton expérience Loftstory elle tue les perdants ? mais c'est de ta faute si ils ont perdu ! C'est toi leur père ! tu les a abandonnés !
Non franchement un Dieu comme ça c'est pire qu'hitler.

1.4 " Le paradis c'est comme la terre mais sans souffrance et sans mal. "

Ca parait merveilleux ça… waw… donc une fois qu'on a enfin accès au paradis, on sait ce qu'est le mal puisqu'il y en avait tant sur terre… et nous voilà face au bien être suprême, plus aucun problème plus de douleur, plus de temps, plus d'argent, plus de disputes, plus d'ennemis, plus de pédophiles, plus de fous, rhaa ça c'est vraiment le paradis….

Disons que je suis d'accord pour dire que le paradis existe… et qu'on ait été sélectionné rudement pour y parvenir… reste donc à voir comment se présente le paradis… pour moi le paradis tel que décrit plus haut, n'a aucun sens :

L'idée du paradis ou tout le monde se retrouve dans un décor blanc plein de soleil, tout le monde habillé en tenue légère d'été, été qui ne finit jamais, chacun à tout ce qu'il veut quand il le veut, plus de frustrations, etc. Cette idée est ridicule, puisque précisément cette idée n'a rien d'agréable, avoir tout ce qu'on veut, sans mal sans douleur revient à dire : On est heureux lorsqu'on a tout ce que l'on veut " et si on a pas tout ce qu'on veut ça veut dire qu'on est pas libre et qu'on est manipulé… si on est manipuler dans ce cas ce n'est plus de nous dont il s'agit… donc à priori le paradis c'est faire tout ce qu'on aime et cela devrait nous rendre heureux et bien.

Cette question " Sommes-nous heureux lorsqu'on a tout ce que l'on veut ? " est précisément la clé pour comprendre le paradis.
Si vous répondez non à la question ci-dessus, nous sommes d'accord et vous pouvez cesser la lecture de ce texte.
Si vous répondez non, mais le paradis c'est tellement bien qu'on peut même pas s'imaginer, en fait on a tout ce qu'on veut mais bon.. on a pas des idées débile quand on est au paradis.. on a pas d'envies de meurtre ou de viols…
A ceux là je répéterai que si on ne peut pas faire ce qu'on veut (tromper sa femme) c'est qu'on est pas libre… si qqn trompe sa femme sur terre et qu'il va au paradis il pourra plus faire ça au paradis… bref vous êtes encore plus libre sur terre qu'au paradis…
Vous me direz qu'au paradis rien ne sera comme sur terre et qu'on aura même pas envie de tromper sa femme tellement on sera bien… bref on en revient à dire que le bien va combler tous nos problèmes et nous rendre bien, bref du bien partout…
A vous je demanderais de continuer le texte.
A ceux qui répondent " oui " à cette question je demanderais aussi de poursuivre le texte
puisque nous allons ensemble répondre à la question clé " sommes-nous heureux lorsqu'on a tout ce qu'on veut " la réponse a cette question sera la même que la réponse de la question " croyez vous au paradis ".

2. " Sommes-nous heureux lorsqu'on a tout ce que l'on veut ? "

Ou encore : " Peut on se passer du mal ? "

La société dans laquelle on vit actuellement cherche à être bien à tout prix, ceci se voit par cet intérêt que les gens ont pour l'argent, qui semble être ce qui nous permet d'avoir tout ce qu'on veut, bref une personne riche à tout ce qu'elle veut et doit donc logiquement être heureuse.
Si vous croyez cela vous croyez probablement au paradis alors.

Sans aller très loin je vais vous parler de mon expérience personnelle pour tenter de montrer à quoi peut tenir le bonheur…

Quand j'étais petit, le bonheur pour moi c'était avoir toutes les friandises que je voulais, à l infini, sans limite, à tous moments et tout le temps. Mon réflexe fut à 22ans lorsque j'ai commencé à habiter seul et a gagner ma vie de façon indépendante, de m'acheter pleins de chocolats et bonbons, tout ceux que je préférais, exactement tout ce que je voulais… Ce que j'ai remarqué c'est que dans un premier temps je me régalais, mais pas plus tard qu'après un mois, les paquets de bonbons s'empilaient dans ma maison, et le fait de les savoir près de moi me suffisait, j'en avais plus vraiment envie… le fait de savoir qu'une chose est à portée de main et acquise ne donne plus beaucoup d'intérêt à la chose… En fait, le moteur de la vie est précisément l'envie, pour être heureux il faut avoir envie. Des que cette envie est assouvie, il faut passer à une autre envie… j'ai maintenant de nouvelles envies qui mènent ma vie… et qui font qu'il y a des bas et des haut pour aboutir à ces envies…

Etre en dépression c'est ne plus avoir envie, c'est une des maladie typiques des hommes riches qui on tout, effectivement si vous avez tout ce que vous voulez vous ne pouvez regarder qu'en bas… pour voir ce que vous avez fait… souvent pas des choses très belle pour en arriver là seul… être heureux je crois que c'est pouvoir encore regarder en haut, avoir de l'espoir, un idéal… et comme chacun sait un idéal c'est quelque chose que l'on atteint jamais… c'est ça qui fait vivre beaucoup de monde… Les idéalistes sont des gens plein d'espoir et heureux et les gens pragmatique et réaliste sont des gens triste et souvent bien moins heureux. (Un idéaliste et un réaliste vivent de façon très différente, mais meurent de la même façon)

Imaginez un instant que vous ayez tout ce que vous voulez, comme un bébé qui à tout ce qu'il veut, absolument tout, pensez-vous que vous seriez heureux longtemps ? Effectivement les 3 premières années vous serez heureux et réaliserez toutes vos envies.. Et après ? Après vous voudrez essayer autre chose… essayer pour comparer et tester, mais pour tester que faut il ?
Il faut du bon et du mauvais…
Dans le fait d'être riche, qu'est ce qui vous plait ? le fait d'être plus riche que les autres ou bien le fait d'avoir tout ce que vous voulez à la différence des autres ? Ou bien simplement faire tout ce que vous aimez ?
Et si tout le monde sur la terre était riche ? Cela revient a dire que l'argent ne servirait à rien…. Et que chacun ferait un travail qu'il aime si il veut … tout le monde au même niveau, sans aucun contraste… tout le monde est gentil, beau, poli, riche, vous seriez heureux à ce moment ? Heureux de quoi ? si tout le monde est riche vous n'êtes plus riche (ça n a pas de sens) si tout le monde est heureux, seriez vous encore heureux ?

Tout le monde est d'accord pour dire que si quelqu'un n'a aucune expérience du mal… il ne peut pas être heureux, puisqu'il n'a pas connu l état inverse, on ne se rend pas compte qu'on est heureux… si depuis votre naissance on vous donne des repas de roi à toutes les heures de repas, vous n'aurez aucun plaisir a manger un nouveau repas de roi… par contre un pauvre lui qui rêve de ces repas chaque soir et qui n'a droit qu a du pain sec et de l'eau, lui goûtera votre repas et ça le rendra heureux, parce qu'il a connu bien pire…
Les européens se rendent ils compte qu'ils sont heureux ? Pourtant ils devraient en comparant la situations qu'ils auraient s'ils vivaient au tiers monde… mais bien sur ils ne connaissent pas cette situation, ne l'on jamais vécue… donc ne se rendent pas compte de leu chance…
Par contre un jeune homme du tiers monde s'il devait être à votre place du jour au lendemain, il croirait vivre un rêve…

Tout ça pour dire qu'il n'existe pas de bien sans mal, il faut du mal dans le monde pour que chacun puisse connaître le bien.
Pourquoi regardez vous les infos ? Pour savoir ce qui se passe dans le monde et pour vous dire " ah.. J'ai quand même de la chance moi " quelque part cela nous rassure, on se dit que nous au moins on est bien …
On est toujours rassuré de voir pire que soi…
Bref, pour connaître le bien il faut l'expérience du mal, un bébé test tout et ne refait plus lorsqu'il se blesse ou se fait punir… pour qu un enfant soit heureux, il a besoin de faire des bêtises… d expérimenter des choses…
De nos jours on manque cruellement d'expérience, et on flotte dans un pseudo bien être… on se rend pas compte de tout ce qu'on pourrait vivre de bien mieux… un mouton se croit heureux lorsqu'il suit le troupeau car c'est là qu'il est le plus sûr, c'est là qu'il y a le moins de risque de se faire " mal " et finalement à s'empêcher d'affronter le mal on finit par se satisfaire de sa situation et de ne plus se rendre compte que le mal existe, bref une vie monotone de mouton quoi… la plupart des humains suivent le troupeau et se croient bien, plus on a d'argent moins on a de risques et plus on oublie les risques… on se croit au paradis…

Le paradis des cons c'est cet endroit où tout le monde est heureux, où il n'y a aucun mal et où on ne sait pas trop pourquoi on est heureux…

A quoi bon vivre éternellement comme cela, ça vous enchante vraiment ?

En toute franchise je refuserais un paradis comme cela.

La vie est un chemin, et s'il n'y a qu'un seul sens qui est le "bon" sens, à quoi bon faire des détours ?

FIN

Par David Osumba


N'hésitez pas à me donner votre avis sur cette question David@ab6.com